L'équithérapie, un outil pour les victimes

Pourquoi la prise en charge thérapeutique avec le cheval ?

Cette approche est moins contraignante qu'une thérapie individuelle pour de nombreuses victimes de maltraitance physique, sexuelle et psychologique. Elle est originale en raison de la nature du "médiateur thérapeuthique" qu'elle introduit au sein de la relation : le cheval. Elle s'adresse aux enfants à partir de 5-6 ans, aux adolescents et aux adultes présentant une motivation envers le cheval.

C18

Les objectifs de cette thérapie

Le fait d'entrer en contact avec le cheval, le monter, le soigner peut avoir plusieurs buts :

- un but thérapeutique, axé sur la transformation du comportement et de la personnalité,

- un but mécanique, afin de réduire un handicap musculaire,

- un but psychomoteur, dont l'objectif est d'agir par l'intermédiaire du corps sur les fonctions mentales et comportementales qui sont perturbées,

- un but de prise de confiance en soi quant à, ce que  l'on arrive à réaliser  peu à peu avec l'animal.

 

Les séances ont lieu dans un centre équestre avec un partenaire professionnel ou associatif co-animé par une psychologue.

 

C10

Méthode

C17

Il s'agit à partir d'une activité non contraignante, ne faisant pas appel à un savoir-faire préalable, d'amener la personne en souffrance à abandonner sa position de dépendance, à se construire et à normaliser un contact avec le réel. Pour cela, il faut qu'elle puisse réinvestir sa peau dans sa fonction d'enveloppe, de frontière et de surface d'échange avec le monde extérieur.

Il faut donc favoriser la relation avec l'animal, la multiplication des échanges corporels, peau à peau, et l'augmentation de la surface d'échange. Il doit être possible de développer l'adaptation tonique de la victime aux différents rythmes qu'offre le cheval, afin de solliciter les communications et l'expression des émotions. 

 

 

L'acrobatie, un élément thérapeutique bénéfique

Elle s'adresse à des personnes en souffrance ayant déjà une maîtrise du cheval. 

Elle se fera en collaboration avec des acrobates professionnels.

La maîtrise de l'acrobatie permet de réintégrer et développer sa confiance et son estime de soi.

 

 

C3

Vous pouvez les soutenir

C7 1

Vous faire un don pour cette thérapie ou parrainer une personne en souffrance, le temps que dure cette thérapie.

Le parrainage est un contrat avec l'association. L'engagement ne doit pas être pris à la légère pour la personne qui souffre et qui doit aller au bout de ce travail sur elle-même.

Vous l'aidez à sortir de la victimisation, à se libérer de ses souffrances, à se réapproprier sa vie.

Vous lui permettez de ne plus Survivre mais de Vivre !

C8

19 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×